Retrouvez nous sur :
Flash Info :

Conférence Publique: « La Participation citoyenne à la politique de sécurité: Enjeux & Défis », le jeudi 26 janvier 2017 au Centre d’accueil Notre Dame de Lorette

Evaluation de l’action publique: C’est en ville que le gouvernement n’a pas la confiance des citoyens

Le Centre pour la gouvernance démocratique (CGD), en collaboration avec la société civile, a organisé un dialogue démocratique sur l’examen des résultats du sondage d’opinion sur la mise en œuvre du programme du président Roch Marc Christian Kaboré. Objectif, contribuer à l’institutionnalisation du contrôle de l’action publique par l’utilisation des technologies de l’information et de la communication. Il vise aussi à recueillir les avis des Burkinabè sur la gestion du pouvoir, et c’est en ville que le gouvernement manque de la confiance des citoyens. C’était le vendredi 9 juin 2017 à Ouagadougou.

Après l’évaluation des 100 jours du Président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, au pouvoir par le Présimètre (enquête démocratique), c’est au tour de l’action du gouvernement Thiéba de faire l’objet d’évaluation en ce premier semestre de l’année 2017. Pour la circonstance, ils sont sortis nombreux, les acteurs de la société civile pour être témoins de la publication des résultats. C’est dans une ambiance conviviale que le dialogue démocratique s’est déroulé. Notons que l’enquête a couvert la période du 15 au 21 mai 2017 et a concerné toutes les 13 régions du pays sur un échantillon de plus de 1590 citoyens âgés de 18 ans et plus. Il ressort qu’à l’issue de la synthèse des résultats (les opinions exprimées ne reflètent pas le point de vue du CGD et de ses partenaires techniques). Les éléments d’insatisfaction sont, entre autres, la flambée des prix des produits de première nécessité, manque ou insuffisance des logements des agents de l’Etat en milieu rural, manque de fermeté dans certaines promesses de campagne parfois non tenues, difficultés d’accès aux semences améliorées et intrants et surtout le tricéphalisme du pouvoir. Une note par rapport à l’action globale sur 10 a été attribuée au président (5,2), au gouvernement Paul Kaba Thiéba (5,2), au parlement (5,3) et au pouvoir judiciaire (4,8).

Par ailleurs, il faut reconnaître que tout n’est pas noir sur le tableau car des points de satisfaction sont à noter. Comme par exemple la gratuité des soins pour les enfants de 0 à 5 ans et les femmes enceintes, l’électrification de certaines localités rurales, l’opération des 40000 logements sociaux. Aussi, les actions entreprises dans les projets de société telle que l’accès à l’eau potable, l’éducation, la promotion de la femme ont un niveau de confiance relativement bon des citoyens du fait qu’ils vont être tenus à l’horizon 2020. La gestion des questions de sécurité, de terrorisme, des kolgwéogo ont un taux de satisfaction de 54%

Issoufou Nana, expert en statistiques, dans le cadre du suivi citoyen a expliqué qu’il y a des aspects pour lesquels l’Etat doit revoir sa copie, notamment le domaine de réhabilitation des forages, la lutte contre la corruption avec un taux d’insatisfaction de 55%. En effet, les 3/4 de la population ne sont pas satisfaits de la question des délestages et les réalités diffèrent d’un milieu à un autre. Toujours selon lui, c’est en milieu urbain que les citoyens ne font pas confiance aux dirigeants.

Quant à Thomas Ouédraogo, directeur exécutif du CGD, il trouve que les résultats sont mitigés si bien qu’il y a une différence dans l’interprétation des données, car on n’a pas les mêmes résultats dans le milieu rural et urbain. Il a souligné que « nous attendons du gouvernement et l’ensemble des parties prenantes de prendre connaissance de ces résultats et de travailler à faire en sorte que les attentes des citoyens soient satisfaites. A l’en croire, le CGD joue un rôle d’influence qualitative des politiques publiques en suivant progressivement par semestre le sondage des opinions pour tirer les meilleures leçons applicables à la gouvernance démocratique.

Félicité Zongo / L’Observateur Paalga

Dialogue Démocratique sur les résultats du sondage d’opinion « Présimetre » du 1er Semestre 2017, le vendredi 9 juin au CBC à partir de 15H

La Convention des Organisations de la société civile pour l’observation Domestique des Elections (COGEL) et le Centre pour la Gouvernance Démocratique Burkina Faso (CGD), tiennent le 1er Dialogue Démocratique de l’année 2017, dans le cadre du programme « Présimetre », le vendredi 9 juin au CBC à partir de 15H à Ouagadougou au Burkina Faso.  

Conférence Publique, ce jeudi 26 janvier 2017 au Centre d’accueil Notre Dame de Lorette

Le CGD en partenariat avec le Fonds Canadien d’Initiatives Locales (FCIL), organise une conférence publique, ce jeudi 26 janvier 2017. Thème: « La Participation citoyenne à la politique de sécurité: Enjeux & Défis », Date & Lieu: Jeudi 26 janvier 2017 au Centre d’accueil Notre Dame de Lorette à Ouagadougou

Célébration des 15 ans du CGD, le 15 septembre 2016

Sous le Haut Patronage de son excellence Monsieur le Premier Ministre, Chef du Gouvernement Et le Parrainage de Madame la Coordonatrice Résidente du Système des Nations unies et Représentante Résidente du PNUD au Burkina Faso Le centre pour la gouvernance Démocratique (CGD) célèbre la journée internationale de la démocratie et son 15e  anniversaire . Date : […]

Atelier

Atelier de validation de l’étude du processus électoral vendredi 08 juillet 2016 à 15heures dans l’ancien local du CGD

FORUM DE CITOYENNES ET CITOYENS DE L’ALTERNANCE (FOCAL)

Du 27 au 29 29 juin 2016 au CBC à partir de 15h30 panel de haut niveau  sur le thème « Quelle réconciliation nationale pour une cohésion sociale durable ? »

« De l’insurrection aux élections municipales du 22 Mai : bilan et defis pour l’avenir »

Le CGD en collaboration avec le balai citoyen organise un panel sur le thème « De l’insurrection aux élections municipales du 22 Mai : bilan et defis pour l’avenir »  ce 11 juin 2016 au CBC à 15 h 30

Du 09 au 11 juin 2016: Atelier de formation Bridge

Thèmes: le cadre juridique des élections et le rôle des OSC en période post électorale. Date: du 9; 10; 11 juin 2016 Lieu: anciens locaux de CGD sis ouaga 2000.

Lundi 18 Avril 2016

« Dialogue Démocratique sur l’évaluation des 100 jours du président Rock Marc Christian KABORE à 17h au CBC »

Vendredi 08 Avril 2016

Atelier de présentation des résultats de l’enquête IBP 2015, à 16h30 à l’hôtel Palm Beach

Jeudi 29 octobre 2015

Deuxième Atelier de dissémination des données Afrobaromètre sur la qualité de la démocratie et de la gouvernance au Burkina Faso à partir de 17h00 à l’Hôtel Palm Beach, Av. Kwame N’Krumah.

Afrobaromètre

Atelier de dissémination des données Afrobaromètre sur la qualité de la démocratie et de la gouvernance au Burkina Faso le lundi 12 octobre 2015 à partir de 16h00 à l’Hôtel Palm Beach, Av. Kwame N’Krumah

Dialogue démocratique

Le Centre pour la gouvernance démocratique (CGD) organise le samedi 18 juillet à 09h à l’Hotel Palm Beach un dialogue démocratique sur la décision de la cour de la CEDEAO relative au code électoral. L’entrée est libre! Venez nombreux.