Retrouvez nous sur :
Flash Info :

Politiques publiques: Le CGD fortifie ses cellules dans les Universités

Le directeur exécutif du CGD, Dr Thomas Ouédraogo, outille les centaines de participants sur les principes et valeurs de la démocratie

Le Centre pour la gouvernance démocratique (CGD) a sonné la mobilisation de ses cellules universitaires. Après celles de Bobo-Dioulasso, c’est autour des cellules de Ouagadougou de bénéficier d’un renforcement de capacités sur la démocratie, la citoyenneté, le civisme et les mécanismes citoyens de participation aux politiques publiques. Cette formation, qui a eu lieu le samedi, 13 mai 2017 à Ouagadougou, a été marquée par plusieurs communications relatives aux aspects suscités.

C’est en 2009 que l’idée de la création de cellules CGD dans les ‘’temples du savoir’’ (universités) a pris forme par la mise en place effective des premières initiatives. Elles ont vite eu un engouement auprès des étudiants, permettant de les étendre aux universités publiques et privées de Ouagadougou, de Bobo-Dioulasso (capitale économique) et de Koudougou (3ème grande ville du pays). « Si nous voulons construire une démocratie solide, et surtout viable, il ne sert pas à grand-chose de former uniquement les élites actuelles, il faut déjà penser à former les élites de demain. Il faut mettre l’accent sur ceux-là qui sont en ce moment dans les universités publiques et privées, qui sont amenés à prendre la destinée du pays dans les années à venir », motive le chargé de programme du CGD, Assegna Anselme Somda.

Il s’agit d’inculquer à cette jeunesse, les principes et valeurs de démocratie à travers des thématiques également nouvelles sur le genre, la participation politique des femmes, etc. « Nous formons ces jeunes-là pour que demain, à leur tour, ils puissent gérer la chose publique dans le respect des grands principes de la démocratie, de la bonne gouvernance et surtout en tenant compte des facteurs genres. On ne veut pas que cette génération perçoive la participation politique des femmes comme une faveur, mais plutôt comme un droit », précise le chargé de programme, M. Somda, soulignant que le CGD (http://www.cgd-igd.org/) encourage la participation politique de la femme, de la jeune fille (pas par avantage, mais parce que c’est un droit).

Démocratie, bonne gouvernance, droits humains sont donc les domaines dans lesquels sont attendues les actions de ces cellules. C’est dire que les membres ont pour mission de sensibiliser les étudiants (et les élèves) sur les questions de citoyenneté et les mécanismes citoyens de participation aux politiques publiques. Ici, l’accent est donc mis sur les dimensions de la reddition des comptes, la redevabilité, la transparence et la bonne gouvernance. « Quand nous formons ces jeunes-là, nous ne leur disons pas qu’ils doivent aller en politique. Nous voulons former avant tout des citoyens, et surtout de bons citoyens (parce qu’en matière de citoyenneté, vous avez de bons et de mauvais citoyens). Donc, la priorité du CGD, c’est de former de bons citoyens, soucieux du respect du bien public, des règles de la république, etc.

Maintenant, après la formation, celui qui est tenté par la chose politique, ou qui est tenté de poursuivre la lutte dans le cadre des organisations de la société civile, peut y aller », explique Assegna Anselme Somda, révélant que de nombreux jeunes ont, avec tout ce qu’ils ont acquis dans les cellules, opté pour des partis politiques (et occupent, certains, des postes de responsabilité) tandis que d’autres ont pris le chemin de la société civile. Selon des participants, outre les avantages directs liés à la formation personnelle, les cellules CGD sont un cadre de brassage entre les membres en ce sens qu’on y dénombre également des étudiants de plusieurs nationalités. Mieux, ces derniers, de retour dans leur pays, dupliquent ces initiatives de sensibilisation.

Le CGD compte capitaliser toutes ces expériences à la faveur du Xème anniversaire (les cellules étant devenues des partenaires privilégiés de l’institution) pour d’ouvrir l’initiative à d’autres perspectives.

O.L.O / Lefaso.net

Forum sur les défis post-insurrectionnel

Le Centre pour la Gouvernance Démocratique (CGD) et la Coalition Ditanyè (composé de la Ligue des Panafricanistes, du Mouvement des Sans Voix Burkina, du Repère, de la Génération Cheik Anta Diop, de la Génération Joseph Ki Zerbo, du Cadre 2h pour nous, 2H pour l’Afrique, et du Balai Citoyen ), organisent un forum sur les […]

Conférence publique: « Le droit d’accès à la justice : état des lieux et mécanismes de rapprochement entre la justice et le justiciable. »

Le Centre pour la Gouvernance Démocratique (CGD) organise une conférence publique sur le thème « le droit d’accès à la justice : état des lieux et mécanismes de rapprochement entre la justice et le justiciable. » le Mercredi 11 octobre à 15h dans la salle de conférence de l’OCADES Manga.

Dialogue Démocratique sur les résultats du sondage d’opinion « Présimetre » du 1er Semestre 2017, le vendredi 9 juin au CBC à partir de 15H

La Convention des Organisations de la société civile pour l’observation Domestique des Elections (COGEL) et le Centre pour la Gouvernance Démocratique Burkina Faso (CGD), tiennent le 1er Dialogue Démocratique de l’année 2017, dans le cadre du programme « Présimetre », le vendredi 9 juin au CBC à partir de 15H à Ouagadougou au Burkina Faso.  

Conférence Publique, ce jeudi 26 janvier 2017 au Centre d’accueil Notre Dame de Lorette

Le CGD en partenariat avec le Fonds Canadien d’Initiatives Locales (FCIL), organise une conférence publique, ce jeudi 26 janvier 2017. Thème: « La Participation citoyenne à la politique de sécurité: Enjeux & Défis », Date & Lieu: Jeudi 26 janvier 2017 au Centre d’accueil Notre Dame de Lorette à Ouagadougou

Célébration des 15 ans du CGD, le 15 septembre 2016

Sous le Haut Patronage de son excellence Monsieur le Premier Ministre, Chef du Gouvernement Et le Parrainage de Madame la Coordonatrice Résidente du Système des Nations unies et Représentante Résidente du PNUD au Burkina Faso Le centre pour la gouvernance Démocratique (CGD) célèbre la journée internationale de la démocratie et son 15e  anniversaire . Date : […]

Atelier

Atelier de validation de l’étude du processus électoral vendredi 08 juillet 2016 à 15heures dans l’ancien local du CGD

FORUM DE CITOYENNES ET CITOYENS DE L’ALTERNANCE (FOCAL)

Du 27 au 29 29 juin 2016 au CBC à partir de 15h30 panel de haut niveau  sur le thème « Quelle réconciliation nationale pour une cohésion sociale durable ? »

« De l’insurrection aux élections municipales du 22 Mai : bilan et defis pour l’avenir »

Le CGD en collaboration avec le balai citoyen organise un panel sur le thème « De l’insurrection aux élections municipales du 22 Mai : bilan et defis pour l’avenir »  ce 11 juin 2016 au CBC à 15 h 30

Du 09 au 11 juin 2016: Atelier de formation Bridge

Thèmes: le cadre juridique des élections et le rôle des OSC en période post électorale. Date: du 9; 10; 11 juin 2016 Lieu: anciens locaux de CGD sis ouaga 2000.

Lundi 18 Avril 2016

« Dialogue Démocratique sur l’évaluation des 100 jours du président Rock Marc Christian KABORE à 17h au CBC »

Vendredi 08 Avril 2016

Atelier de présentation des résultats de l’enquête IBP 2015, à 16h30 à l’hôtel Palm Beach

Jeudi 29 octobre 2015

Deuxième Atelier de dissémination des données Afrobaromètre sur la qualité de la démocratie et de la gouvernance au Burkina Faso à partir de 17h00 à l’Hôtel Palm Beach, Av. Kwame N’Krumah.

Afrobaromètre

Atelier de dissémination des données Afrobaromètre sur la qualité de la démocratie et de la gouvernance au Burkina Faso le lundi 12 octobre 2015 à partir de 16h00 à l’Hôtel Palm Beach, Av. Kwame N’Krumah

Dialogue démocratique

Le Centre pour la gouvernance démocratique (CGD) organise le samedi 18 juillet à 09h à l’Hotel Palm Beach un dialogue démocratique sur la décision de la cour de la CEDEAO relative au code électoral. L’entrée est libre! Venez nombreux.